Accueil Date de création : 22/11/07 Dernière mise à jour : 16/03/14 12:29 / 1605 articles publiés

33e Chapitre : Doutes - La Prophétie de Tenebrae  (La Prophétie de Tenebrae) posté le dimanche 16 mars 2014 12:18

Blog de linoa1702 :FINAL FANTASY, 33e Chapitre : Doutes - La Prophétie de Tenebrae

/!\ Avertissement : Présence de propos assez durs et crus /!\

Et enfin pour finir la suite des aventures de Noctis & Stella :3

En espérant que ça vous plaise toujours Blog de linoa1702 : FINAL FANTASY, 33e Chapitre : Doutes - La Prophétie de Tenebrae

Voici donc la sortie du 33e Chapitre !! :D

J'attends vos avis !! Bonne lecture ;)

Enjoy !!

 

Chapitre 33 : Doutes



Le soleil pointait à l'horizon ; dans cette douceur matinale, les oiseaux commençaient leurs chants. Des petits hiboux à collerettes rouges se nichaient dans le creux des arbres pour débuter leur nuit. Peu à peu la faune et la flore se réveillaient. Noctis ouvrit péniblement les yeux, sa nuit avait été très mouvementé et il eut beaucoup de mal à trouver le sommeil. Sa camarade dormait encore et Fenrir s'était absentée, probablement partie en quête de nourriture. Le jeune homme s'étira difficilement, s'assit et jeta un oeil à Stella. La jeune fille avait le dos tourné, immobile. Il savait qu'il y avait quelque chose qui la perturbait, mais elle ne voulait rien dire. Elle se sentait inutile mais là, il avait l'impression que c'était lui qui était inutile. Incapable de faire quoi que ce soit pour celle qui l'aime. Sortant de ses pensées, une voix familière résonna dans sa tête.

 

Fenrir : Arrêtes de t'inquiéter comme ça.

Noctis : Ah c'est toi Fenrir...

Fenrir : Qui veux-tu que ça soit ?

Noctis : Excuse-moi.

Fenrir : Elle a besoin de temps et de reprendre confiance en elle.

Noctis : Tu as peut-être raison. Tu as pu te dégoter quelque chose à manger ?

Fenrir : Oui, j'ai trouvé du cerf frais - en montrant sa proie entre ses griffes

Noctis : Parfait, nous allons en faire cuire un bout, merci Fenrir.

Fenrir : Je t'en prie.

 

Noctis s'attela à la tâche, ralluma les braises et commença à faire griller le morceau. Stella fini par ouvrir les yeux à son tour. Le jeune homme s'en rendit compte mais ne se retourna pas. Sa camarade s'assit avec peine et salua Fenrir de la tête, celle-ci fit de même. Une fois la viande cuite, Noctis la coupa en deux et donna la deuxième moitié à la jeune fille sans pour autant faire attention à elle. Stella le remarqua de suite et baissa la tête. La Chimère qui pouvait lire dans son esprit, était exaspérée. Ils déjeunèrent en silence jusqu'à la fin du repas. Noctis éteignit le feu puis s'adressa à Fenrir mentalement.

 

Noctis : Que fait-on maintenant ? - mentalement

Fenrir : Nous allons poursuivre notre route en évitant de tomber sur des Marsupials, ça serait bien.

Noctis : Oui, tu as raison.

Fenrir : Nous allons poursuivre vers le Nord, je crois avoir senti la présence d'une Chimère non loin de là.

Noctis : Vraiment ?

Fenrir : Oui.

Noctis : Alors en route !

Stella : Euh... Que fait-on ? - se sentant à l'écart

Noctis : Nous poursuivons vers le Nord - froid

Stella : Très bien...

 

Puis tous les trois se mirent en route.

 

 

L'air était devenu presque oppressant. A Dalmasca, très peu de monde n'osait s'aventurer dehors, le temps était très étrange ces temps-ci. Dans la demeure de la Grande Prêtresse, tout était calme. La maîtresse des lieux était dans ses appartements en train de se reposer. Tous les domestiques avaient été congédiés. L’atmosphère des lieux était bizarrement pesante. Soudain, une ombre se faufila dans les couloirs sans bruit. Se dirigeant vers la grande salle, elle ouvrit précautionneusement les deux grosses portes puis pénétra à l’intérieur. La pièce était ornée d’objets luxueux ; des tapisseries représentant les Grandes Prêtresses, des tableaux divers, des statuettes dorées… Mais nul de semblait intéresser le mystérieux visiteur. Celui-ci poursuivit son chemin jusqu’au trône de la Grande Prêtresse, le contourna et entra dans une cache secrète. La pièce beaucoup plus minuscule était uniquement réservée à la maîtresse des lieux, personne n’avait l’autorisation d’y pénétrer sous peine de subir un terrible châtiment. L’air était presque étouffant et prenant. La cache ne disposait que d’un bureau, quelques étagères encombrées de bibelots et d’une grande bibliothèque qui prenait une bonne partie de la pièce. L’intrus commença son inspection, faisant balader son regard autour de lui. Il s’approcha des étagères avec précaution et se mit à fouiller sans grand succès. De la poussière se mit à voler dans les airs ce qui lui provoqua de petits toussotements étouffés. Il abandonna ses recherches et les poursuivit vers le bureau. L’intrus passa tout au crible sauf les tiroirs verrouillés par la magie. Commençant peu à peu à perdre patience, il se tourna vers la bibliothèque en bois massif, sans grand intérêt. Balayant du regard les différents ouvrages, ils traitaient principalement de magie et des Grandes Prêtresses. D’autres du Monde, de l’Histoire, et des Civilisations. C’est alors que son regard se stoppa net. Il attrapa ce qu’il avait devant les yeux et le visualisa. Un ouvrage en cuir orné de dorures, très ancien l’attirait. Il commença alors sa lecture ; le livre était dans une langue inconnue avec d’innombrables symboles, de frises et de décorations. Les illustrations représentaient des fioles, des livres et autres incantations. Se laçant petit à petit, il allait fermer l’ouvrage quand tout à coup, son regard fut attiré par une illustration pas comme les autres. Celle-ci se dépliait. Il s’exécuta et surpris, il découvrit un morceau de parchemin. L’intrus entreprit alors de le lire en le dépliant avec beaucoup de précautions. Il constata avec soulagement que la langue utilisée était la sienne.

 

« En ce jour enneigé, je ne m’attendais pas à trouver quelqu’un. D’habitude, je ne me préoccupe guère des Humains, mais cette petite m’a touché. Elle a dû être abandonnée par sa famille.

 

Trois jours ont passés, elle ne mange rien et me fixe comme si j’étais le Diable en personne. Elle n’a peut-être pas tout à fait tort après tout. J’ai découvert que la fillette, qui ne doit pas avoir plus de 3 ans, avait des dons de magie ou plus exactement d’Alchimie. Ce qui est étrange étant donné que cette pratique avait été bannie par mes soins. Et je dois dire que l’accoutrement de cette gamine est des plus étranges. Mais aussi étrange soient-ils, ils sont en lambeaux. Elle ne veut pas que je m’approche d’elle.

 

Une semaine a passé depuis ma « trouvaille ». Je suis fascinée par cette fille. Elle essaye de s’échapper avec sa pseudo magie, ça me fait sourire. Elle ne connait que des formules basiques apparemment et ce n’est pas plus mal.

 

Deux mois ont passé. La petite se laisse approcher et mange correctement. Elle ne semble plus utilisé « ses dons », forte heureusement. Mes domestiques lui apprend les choses essentielles, j’ai bien trop à faire que de perdre mon temps.

 

Dix années ont passées. La petite qui doit maintenant avoir treize ans, me réclame et veut que je passe du temps avec elle. J’essaye de lui faire « plaisir » en jouant avec elle, au fond ça me répugne. Une idée commence à germer dans mon esprit. Elle a réclamé aussi ses parents. Que suis-je censé lui dire ? Qu’ils sont morts ? Je n’en sais rien et par curiosité, je vais faire des recherches.

Quelques semaines plus tard, j’ai appris que la gamine avait survécu à un véritable carnage. Ses parents ont été tués et je suis leur assassin. Ils m’avaient désobéi en faisant de l’Alchimie en cachette, ses bandes de rats ! Et j’étais tellement hors de moi que j’ai donné la mère en pâture à mes hommes de main qui l’ont violé une bonne dizaine de fois. J’ai forcé le père à regarder, c’était drôle. Je les ai achevés mais j’ignorais qu’ils avaient une fille. Si je l’avais trouvé à l’époque, elle aurait subi le même sort que la mère. J’ai aussi des hommes qui s’intéressent aux gamines, et je trouve ça particulièrement répugnant soit dit en passant.

 

Cinq ans plus tard, la gamine ne sait toujours rien pour ses parents. Elle est devenue plutôt belle je dois l’avouer. J’avais pensé à la marier de force à un de mes contacts qui tient à harem. Même la famille Highwind semblait s’intéresser à elle mais le père n’était pas d’accord dû à sa naissance incertaine. D’ailleurs quand je vois son fils, je suis aux anges ! Il est si beau ! J’aimerais le mettre dans mon lit mais cet idiot ne comprend pas mes avances. Je peux tout lui céder…

J’ai repensé à mon idée d’il y a quelques années. Pourquoi ne pas faire croire à cette… »

 

Un bruit fracassant interrompit l’intrus dans sa lecture. Se munissant de son PDF, il prit en photo le parchemin pour le poursuivre plus tard. Ni une, ni deux, il remit le document à sa place ainsi que l’ouvrage puis sorti de la pièce en toute hâte. Prenant bien soin de tout refermer correctement. Il courut silencieusement dans la grande salle, en sortit rapidement et disparu sans laisser de trace.

 

 

Noctis marchait droit devant lui, accompagné de sa Chimère et de sa camarade. Cela faisait maintenant deux bonnes heures qu’ils avaient pris la route. Stella commençait à trouver le temps long, elle était essoufflée. La jeune fille voulut en faire part à son camarade mais ses lèvres demeuraient closes. Elle ne voulait pas encore être un poids pour lui, alors malgré la fatigue, elle poursuivit son chemin. Serrant les dents, elle essayait tant bien que mal de tenir le coup. Au moment où elle allait céder, Fenrir stoppa net. Intrigué, Noctis s’arrêta et l’interrogea du regard. Elle lui répondit mentalement.

 

Fenrir : Nous approchons d’un sanctuaire.

Noctis : Un sanctuaire ? Comment ça ?

Fenrir : Une Chimère y repose.

Noctis : Vraiment ?!

Fenrir : Oui, je sens son pouvoir.

Noctis : Peut-on y aller ?

Fenrir : Ca serait idiot de ne pas le faire.

Noctis : Alors en route !

Fenrir : Faisons une halte d’abord.

Noctis : Pourquoi ?

Fenrir : Reprendre notre souffle ne nous fera pas de mal.

Noctis : Ah oui, pardon. J’oublie toujours.

Fenrir : Je vois ça.

 

La Chimère s’assit près d’un tronc d’arbre tandis que Noctis partit en éclaireur pour voir s’il n’y avait pas de danger. Stella, quant à elle, s’affaissa contre un arbre, à bout de souffle. Fenrir, qui n’avait pas manqué de le remarquer, prit la parole, ce qui fit sursauter la jeune fille.

 

Fenrir : Cesse de sursauter à chaque fois que je te parle !

Stella : Je… Pardon ! Je ne m’y attends pas… A chaque fois, vous… Enfin, je ne suis pas incluse dans vos conversations…

Fenrir : Ce n’est pas contre toi, il est mon Invokeur, nous avons un lien très fort.

Stella : Oui, je sais…

Fenrir : Ca ne me gêne pas de te parler et puis j’ai une dette envers toi. Je te perçois différemment désormais.

Stella : Oh… ! Eh bien, merci – en rougissant

Fenrir : Je pense que je t’avais mal jugée.

Stella : Merci… Et… Je te remercie aussi de t’être arrêtée…

Fenrir : De quoi parles-tu ?

Stella : Je sais que tu as voulu faire une halte pour moi.

Fenrir : Comment sais-tu que je voulais m’arrêter sachant que je lui ai dit sans t’inclure ?

Stella : Je le connais maintenant, il n’aurait pas stoppé comme ça.

Fenrir : Hum… Tu es moins naïve que je ne pensais.

Stella : …

Fenrir : Cesse de vouloir être forte à tout prix, ton corps à ses limites.

Stella : Non, sinon je ne serais qu’un poids pour vous deux…

Fenrir : Ecoute, tu n’es pas un poids pour lui et tu le sais, pour moi non plus. Tu as voulu garder tes distances avec lui, assumes.

Stella : Je… !

Fenrir : Pardonne-moi d’être aussi froide et directe mais je te dis ce que j’en pense. Maintenant à toi de faire tes choix.

Stella : Je le sais… !

Fenrir : Tu le connais hein, alors tu dois aussi connaître ses réactions ?

Stella : Oui…

Fenrir : Bien assez parlé. En route.

Stella : Merci Fenrir – avec un petit sourire

Fenrir : Je n’aime pas parler d’une façon aussi sentimentale – en lâchant un grognement

 

La jeune fille esquissa un sourire. Elle repensa malgré elle aux paroles de la Chimère. Elle devait parler à son camarade. Cette glace n’est qu’une carapace pour se protéger de la souffrance et ça elle le savait pertinemment.

Au retour de Noctis, ils se remirent très vite en route. Le jeune homme informa Fenrir que le sanctuaire se trouvait droit devant eux à une centaine de mètre. Une fois sur place, ils examinèrent les lieux. Se dressait devant eux une très ancienne construction ; de la végétation s’était mêlée à la pierre, des statues étaient ébréchées, d’autres complètement cassées. Des cris d’animaux se faisaient entendre à l’horizon. Frissonnant, Stella resserra un peu plus le tissu de son haut dans sa main. Son camarade contemplait la structure qu’il avait devant les yeux, impressionné. Tout se bousculait dans sa tête. Comment allait-il faire un pacte avec une Chimère ? Comment fallait-il faire ? Il ne le savait pas. Bien sûr, Fenrir sera là pour l’aider, mais ça sera à lui de le faire. Et qu’allait-il se passer par la suite ? La situation avec sa camarade ne lui plaisait pas non plus et sa façon de se comporter avec elle, non plus. Mais il fallait qu’il se concentre, pour leurs survies.  

 

L’agitation des personnes présentes ne faisait qu’accentuer sa colère. Elle le lui avait caché et ça le mettait hors de lui. Et il déchargeait sa frustration sur ses employés. Même son propre fils n’y échappait pas.

 

Kaïn : Père…

Père de Kaïn : JE NE VEUX RIEN ENTENDRE !!! Ah la garce !! Elle va me le payer très cher !!

Kaïn : Je…Je suis désolé…

Père de Kaïn : Cesse de t’excuser comme un faible Kaïn !! – en lui hurlant dessus

Kaïn : Oui, Père…

Père de Kaïn : Comment a-t-elle osé me faire ce coup-là ?!

Kaïn : Que doit-on faire maintenant ?

Père de Kaïn : Il faut que tu ailles chez elle lui demander des explications !!!

Kaïn : Père… Avez-vous vu le temps à l’extérieur ? On nous a rapporté que l’air était très oppressant…

Père de Kaïn : Je m’en moque !!

Kaïn : Nos scientifiques ont calculé une baisse anormale de l’oxygène. Y aller maintenant ne serait que folie…

Père de Kaïn : Alors envoies quelqu’un d’autre à ta place ! Tu es l’héritier des Highwind !!

Kaïn : Bien Père…

 

Le jeune homme désigna un serviteur au hasard et le chargea de se rendre chez la Grande Prêtresse. Le domestique n’était pas rassuré et commença à refuser mais sous le regard noir du maître des lieux, il abdiqua et se plia à leur volonté. Kaïn lui remis une lettre à transmettre et lui ordonna de la remettre à son destinataire. Celui-ci s’exécuta en tremblant. Le père de Kaïn fulminait de rage, elle l’avait trahi. Ce n’était qu’une copie ! Très bientôt, il n’aura plus besoin d’elle. Ses plans se mettaient doucement en place.

 ¤¤¤

~ Petites questions ~

Merci d'y répondre ! :$

 

- Qui est l’intrus d’après vous ?

-  Comment va se passer la confrontation avec la Chimère d’après vous ?

- Quel est ce fameux parchemin ? Qui a écrit ses lignes ? Et surtout de qui parle le narrateur ?

lien permanent

Final Fantasy X/X-2 HD  (News Final Fantasy) posté le dimanche 16 mars 2014 12:08

Blog de linoa1702 :FINAL FANTASY, Final Fantasy X/X-2 HD

Alors concernant les news, j'ai pas mal de choses à vous raconter *-*

Blog de linoa1702 : FINAL FANTASY, Final Fantasy X/X-2 HD Tout d'abord, la sortie de Final Fantasy XIII - Lightning Returns (rappelons qu'il est sorti le 14 Février 2014 en Europe). Alors verdict ? Qu'en avez-vous penser ?!

Pour ma part, je me le suis procuré mais je ne l'ai pas encore commencé '-' (me tapez pas ! >.< j'ai pas mal de jeux à faire ! Et peu de temps libre malheureusement) je me suis aussi procuré l'édition collector du guide officiel Blog de linoa1702 : FINAL FANTASY, Final Fantasy X/X-2 HD de quoi faire baver ma chère soeurette (qui se reconnaitra ! <3 )

 

Blog de linoa1702 : FINAL FANTASY, Final Fantasy X/X-2 HD Il y aussi la sortie prochaine de Final Fantasy X/X-2 HD qui sortira chez nous le 24 Mars 2014 *-* je suis littéralement impatiente !!! J'adore le X !! Moins le X-2 mais ça m'enchante aussi :3 j'ai hâte de refaire la quête de Yuna et ses gardiens ! Et vous ? Impatients ? :D

 

Blog de linoa1702 : FINAL FANTASY, Final Fantasy X/X-2 HD une petite apparté aussi pour vous parler de la sortie de Tales of Symphonia Chonicles HD (ça n'a rien à voir avec FF et encore SE, je sais >.<). Le jeu est sorti le 28 Février 2014 en Europe et tout comme les FF, les Tales of font aussi partis de mes jeux préférés ! J'avais joué pour la première fois à Tales of Symphonia sorti sur Game Cube, mon tout premier Tales of, je ne peux pas m'empêcher d'être nostalgique <3

Blog de linoa1702 : FINAL FANTASY, Final Fantasy X/X-2 HD

lien permanent

Terra cosplay  posté le dimanche 16 mars 2014 11:49

Blog de linoa1702 :FINAL FANTASY, Terra cosplay

Voici un cosplay de Terra que j'aime bien Blog de linoa1702 : FINAL FANTASY, Terra cosplay je le trouve très réussi même si les cheveux de Terra ne sont pas lisses m'enfin, c'est quand même pas mal du tout !

lien permanent

Linoa & Angel  posté le dimanche 16 mars 2014 11:47

Blog de linoa1702 :FINAL FANTASY, Linoa & Angel

Et enfin ma Linoa et Angel *_____*

Sacré coup de crayon !!

lien permanent

Ashe  posté le dimanche 16 mars 2014 11:46

Blog de linoa1702 :FINAL FANTASY, Ashe

Je trouve ce fanart particulièrement réussi *_* Ashe est superbe !

lien permanent
|

Accueil | PC | PS3 | 360 | Wii | 3DS | DS | PSP | IPHONE | Web |
Jeux du moment : Battlefield 3 PC | Battlefield 3 PS3 | Minecraft 360 | FIFA 12 Wii | FIFA 12 DS
ouvrir la barre
fermer la barre

Vous devez être connecté pour écrire un message à linoa1702

Vous devez être connecté pour ajouter linoa1702 à vos amis

 
Créer un blog